Pour éviter une contre-visite

Nouveaux points sanctionnés par une contre-visite en 2017 :

  • Le témoin OBD allumé ou ne fonctionnant pas au tableau de bord
  • L’opacité des vitres avant supérieure à 30 %

Afin d’éviter une contre-visite, nous vous proposons d’effectuer quelques contrôles rapides et simples sur votre véhicule, que même un non-connaisseur peut réaliser lui-même.

Pensez à vérifier avant votre passage au contrôle technique :

  • L’éclairage (y compris les feux de plaque d’immatriculation),
  • L’état des plaques d’immatriculation,
  • L’état de toutes les ceintures de sécurité,
  • La présence d’un caoutchouc sur la pédale de frein,
  • La bonne fixation des sièges,
  • L’état de la jauge à huile et le niveau d’huile dans le moteur,
  • La pollution,
  • Les amortisseurs (fuite ou défaut d’efficacité).

N’hésitez pas à nous appeler en cas de doute. Sur certains points, un coup de téléphone suffit pour éviter une contre-visite.